30 ans de la disparition de Georges Simenon

Question écrite au Collège – 03.09.2019

Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les membres du Collège communal,

Il y a 30 ans, Georges Simenon disparaissait.  Père du Commissaire Maigret, auteur belge le plus lu et le plus traduit dans le monde, il est aussi un enfant d’Outremeuse.

Si plusieurs rééditions ont fleuri afin de marquer les 30 ans de sa disparition, il est navrant de constater que la Ville de Liège, sa ville natale, n’a absolument rien prévu pour ce grand écrivain !

Parallèlement à ce navrant oubli, l’idée de lui consacrer un musée semble resurgir. Véritable « monstre du Loch Ness liégeois », plusieurs versions de projet d’un musée consacré à Simenon ont été évoqués ces dernières années, sans pour autant jamais aboutir. Le dernier projet en date, conçu par Pierre Arnould, avait pourtant séduit le Centre d’études Simenon et John Simenon, le fils de l’écrivain.

La presse évoque aujourd’hui, la piste de l’église Saint-Pholien en Outremeuse pour abriter le musée. Celle-ci pourrait, semble-t-il, être désacralisée et accueillir un parcours consacré à l’écrivain liégeois.

Voici mes questions :

  • Comment expliquez-vous l’absence d’initiative de la Ville de Liège pour les 30 ans de la disparition de ce grand écrivain liégeois ?
  • Pouvez-vous nous faire le point sur l’état d’avancement du musée Simenon ? Confirmez-vous la piste de Saint-Pholien ? Des contacts entre le fils de l’écrivain, le Centre d’études Simenon et la Ville de Liège ont-ils déjà eu lieu ?

Je vous remercie pour l’attention que vous consacrerez à cette question.

Veuillez recevoir, Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les membres du Collège communal, l’assurance de ma considération distinguée

François Pottié – conseiller communal de la Ville de Liège

Réponse du Collège


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code