Arbres abattus dans le cadre du chantier du tram : il faut mieux compenser !

Question écrite au Collège – 23.02.2020

Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les membres du Collège communal,

Ces dernières semaines, les Liégeois ont assisté aux abattages d’arbres le long du tracé du tram. Place Leman, Boulevard d’Avroy et de la Sauvenière, …. Ces abattages ont suscité beaucoup d’émotions et de réactions négatives.

Vendredi dernier, la Ville de Liège a pris les devants en communiquant un livret intitulé « Le projet du tram : plus de 500 arbres supplémentaires ». Loin de convaincre, cette publication, dont l’éditeur responsable n’est pas mentionné, a suscité sarcasmes et moqueries.

La brochure vante la plantation de plus du double d’arbres abattus (soit 968 arbres plantés pour 428 arbres abattus). Plus loin cependant, un schéma indique qu’il faudra tout de même attendre …2035, soit 15 ans pour que la surface de feuillage revienne à la situation d’avant les travaux du tram.

Extrait de la brochure

Il est évident qu’un arbre abattu de 30 ans ne pourra être compensé par la plantation de deux jeunes arbres. Il est donc nécessaire de mieux compenser l’abattage des arbres le long du tracé du tram, notamment par la création de Forêts urbaines dans les quartiers centraux de Liège.

Voici mes questions :

  • Depuis le début de la mandature, combien d’arbres ont-ils été plantés par la Ville ?
  • La Ville de Liège s’engage-t-elle à mieux compenser l’abattage des arbres le long du tracé du tram, par la plantation massive d’arbres dans les quartiers centraux et la création de Forêts urbaines, là où c’est possible ?

Je vous remercie pour l’attention que vous consacrerez à cette question.

Veuillez recevoir, Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les membres du Collège communal, l’assurance de ma considération distinguée.

François Pottié, conseiller communal de la Ville de Liège

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code