Budget Police 2020 : François Pottié soutient les policiers liégeois

Intervention lors du conseil communal du 18 décembre 2019- Débats budgétaires : Budget 2020 de la Zone de Police de Liège

M. Le chef de corps, M. le Bourgmestre,

 Cette année, La police de Liège a été une nouvelle fois durement touchée par un évènement dramatique. Un simple contrôle qui a failli enlever la vie de Maxime Pans en septembre dernier. Une police de Liège déjà fortement marquée par les assassinats des deux policières liégeoises, Soraya et Lucile, sur le boulevard d’Avroy le 29 mai 2018.

Le 6 novembre dernier, des centaines de policiers ont manifesté à Liège. Ils ont dénoncé les violences et les insultes qu’ils subissent au quotidien, ils ont également réclamé plus de moyens pour effectuer un travail de qualité.

Outre l’augmentation de la violence, la police a été malmenée pendant 4 ans par les coupes effarantes du gouvernement fédéral MR/NVA dans ses budgets, les nouvelles missions confiées au Zones de police sans les moyens qui auraient dû aller avec ou encore les promesses d’investissement jamais respectées de l’ancien Ministre NVA de l’Intérieur. Cette politique de désinvestissement a évidemment des conséquences sur notre Zone de Police.

  • Refinancement de la police

Dans ce contexte, l’augmentation de la dotation police de 2, 5 millions d’euros est bienvenue. La Zone de police est l’une des gagnantes du budget 2020.

A cet effort de la Ville devra s’ajouter un effort du futur gouvernement fédéral qui devra refinancer les zones de police. Les policiers doivent être entendus.

  • Cadre de la Police

Contrairement à Vert Ardent, je suis de ceux qui pensent qu’il manque des effectifs policiers à Liège.

Le cadre de la police est le point problématique de la zone de Police. Il y a actuellement 989 policiers à Liège. Or, le budget permet d’en avoir 1045. Le cadre légal, lui, prévoit même 1113 policiers selon la norme KUL qui détermine l’effectif minimal du personnel opérationnel de la police locale.

Je note qu’en date du CMB 2019, on parlait de 1022 policiers, soit une diminution des effectifs en quelques mois.

Le contexte n’est pas facile : la police attire moins qu’avant. M. le chef de corps nous parlait en commission du Bourgmestre -30% de candidats à la police fédérale.

Une revalorisation plus large des salaires des policiers est nécessaire pour maintenir les effectifs policiers et attirer de nouveaux talents. Et là encore, c’est au niveau du fédéral que cela doit passer.

La zone de police de Liège doit également agir. Pour le recrutement, un clip vidéo est prévu, présentant la zone et favoriser le recrutement. Je voulais connaître les autres mesures prises pour maintenir l’effectif et pour remplir le cadre du personnel? Qu’avez-vous prévu M. Le chef de corps ? Quelle est votre stratégie ?

  • Investissements stratégiques

Je partage les choix stratégiques posés par la zone de police (les dépenses de fonctionnement et d’investissements)

  • Permettre à chaque policier de disposer d’une radio lorsqu’il est en mission (sécurité)
  • 6 nouvelles caméras pour 300 000 euros (+ de caméras = + de sécurité ; la commission vigilance caméras de surveillance était à cet égard instructive)
  • Volet terrorisme : les récents évènements à Londres ont montré que cette menace était encore belle et bien présente. Comme le disait l’ancien Premier Ministre français Manuel Valls, le terrorisme est l’affaire d’une génération. J’adhère aux investissements dans le mobilier urbain pour la sécurisation et les dispositifs déplaçables contre les attaques véhicules béliers ou encore la participation à l’excellent projet européen PacteSUR.
  • Une police de proximité

Pour terminer, je voulais revenir sur un point : l’organisation de la police de manière la plus décentralisée. C’est un point qui me tient à cœur. C’est la direction prise par la police de Liège depuis des années.

L’actualisation du plan de gestion pour septembre 2020 m’inquiète quant au futur des 14 points d’accueil actuel de la police. En Commission générale consacrée aux zones de police, M. Le Bourgmestre, vous aviez évoqué ce point en affirmant que l’organisation des zones de police dépendrait notamment des réalités budgétaires.

J’avais également posé une question écrite sur le futur du Commissariat Darchis qui doit faire l’objet d’une rénovation. Question qui date de mars 2019 et qui n’a toujours pas obtenu une réponse … (le délai théorique étant d’un mois). Ce qui est en soi révélateur du caractère « délicat » de ce dossier.

  • J’aurai bien aimé avoir une réaction par rapport à ce dossier.
  • CONCLUSION : Je soutiens la zone de police de Liège

Je soutiendrai le budget de la Zone de Police de Liège, comme il avait déja soutenu le CMB de Police de mars 2019. Ce budget va dans le bon sens : la dotation et les investissements intéressants. Un effort devra cependant être fait en termes de recrutement afin que Liège puisse maintenir et augmenter l’effectif policier. 

Soutenir le Budget police, c’est aussi soutenir nos policiers liégeois qui, on l’a vu, risquent chaque jour leur vie afin d’assurer notre sécurité.

Soutenir la police, ce sont des paroles, mais aussi des actes. Ou, pour le dire sur un ton plus romantique, « il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ». En voici une à l’égard de la police.

François Pottié, conseiller communal de la Ville de Liège

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code