Premier bilan de la majorité à la Ville de Liège

Retrouvez ici mon bilan à mi- mandat de la majorité PS-MR à la Ville de Liège

  • Les points à améliorer

Mendicité, un phénomène en augmentation

En début de mandature, la majorité communale avait parlé d’une ville « zéro SDF ». Malgré les annonces, le phénomène s’est amplifié dans le centre-ville ces dernières années. Habitants, commerçants ou visiteurs, ils sont nombreux à être confrontés à la problématique de la mendicité. Les comportements associés à la mendicité nuisent à l’attractivité de la ville : SDF qui squattent les halls d’entrée d’immeubles, dégradations, comportements agressifs et violents.

Une insécurité croissante

D’autres éléments participent à un sentiment d’insécurité croissant au sein de la population liégeoise : des débordements lors des manifs au harcèlement de rue en passant par le fléau de la drogue, Liège est confrontée à une augmentation de l’insécurité. Dans le même temps, le nombre de policiers communaux est en baisse, entrainant une présence moins accrue de la police sur le terrain, ce qui pose un réel problème.

Une situation financière inquiétante

La situation financière de la ville est un autre point inquiétant : elle s’est fortement dégradée ces dernières années, sous l’effet du coût grandissant des pensions et des crises multiples. L’échevine des Finances annonce un plan de gestion en décembre pour assurer la viabilité financière de la ville sur le long terme. Ce sera évidemment un test de vérité par rapport à la volonté de la Ville : osera-t-elle faire les réformes drastiques qui s’imposent ?

  • Ma suggestion à la majorité pour redynamismer le commerce liégeois !

Le commerce de proximité liégeois est en difficulté. Malgré les efforts, la lutte contre les cellules commerciales vides ne porte pas ses fruits et Liège connait même une légère hausse des cellules vides alors que la tendance générale en Wallonie est à la baisse.

Je propose deux mesures pour renforcer l’attractivité commerciale du centre-ville et les quartiers commerçants historiques :

  1. La Ville doit faire du combat contre les cellules commerciales vides une priorité ! ​Cela passe par une amplification sans précédent du programme « creashop »​ (prime à l’installation pour les nouveaux commerçants, ces aides sont conditionnées selon des critères qualitatifs).
  2. La Ville doit supprimer pendant 3 ans les taxes communales des nouveaux commerces qui s’installent dans une cellule commerciale vide.
  • Ma note à la majorité PS-MR

6,5/10

Le bilan à mi-mandat de la majorité communale est contrasté : des mesures intéressantes ont pu voir le jour comme l’initiation du plan Canopée visant à planter 24.000 arbres d’ici à 2030, l’agrandissement du piétonnier, la publication des délibérations en ligne, l’équipement des policiers de bodycams ou encore la multiplication des places « Shop and Drive ». On note également un réel effort au niveau de la propreté qui commence à se faire sentir. Une série de points noirs restent néanmoins d’actualité et gâchent le quotidien des Liégeoises et des Liégeois : les incivilités et l’insécurité en augmentation, l’essor de la mendicité, la mobilité compliquée avec la multiplication des chantiers et les commerçants en difficulté. Malgré des tentatives de résolution de ces problèmes, les résultats se font attendre… On peut cependant mettre au crédit de la majorité sa résilience dans les nombreuses crises auxquelles Liège a dû faire face sous cette mandature : la crise sanitaire inédite, les terribles inondations, l’attaque informatique. Cela justifie la (bonne) note de 6.5/10 et fait écho à mon travail d’opposition vigilante mais constructive au sein du Conseil communal de Liège.

Dans la presse :

La Meuse du 30.10.2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code