Préservons le Bois d’Avroy !

“Quelles limites à l’urbanisation de Cointe?“était l’intitulé d’une question écrite adressée à la Ville de Liège, il y a deux mois (à lire ICI)

Comme élu cointois, j’ai évidemment à cœur de préserver l’aspect verdoyant et le coté “village” de la colline de Cointe.

La question, restée à l’heure actuelle sans réponse (ai-je mis le doigt là où ça fait mal?) est plus que jamais d’actualité avec le projet de General Construction qui prévoit de raser une “friche boisée” (sic !! Comprenez un bois de 3 ha, “Les Bruyères”) pour y construire une centaine de logements.

Le projet met (notamment) en lumière plusieurs éléments :

L’absence d’un schéma de développement territorial de Liège, alors que la Ville souhaite accueillir 15 000 nouveaux logements sur son territoire d’ici 2030, la question du “où?” n’est pas encore tranchée. Les mobilisations citoyennes pour sauvegarder des espaces verts menacés par l’urbanisation (Ry Ponet, Chartreuse, Molinvaux, etc.) sont là pour en témoigner.

L’intention de la Ville de Liège de planter 4000 arbres en Ville sous cette mandature alors que dans le même temps, on continue à urbaniser ou betonner certains espaces verts, avec le consentement de la Ville (au Sart Tilman par exemple)

DéFI Liège sera bien entendu, comme pour d’autres dossiers de ce type, vigilant par rapport à cet enjeu important.

J’invite les Cointoises et les Cointois à être massivement présents à la réunion d’information préalable qui se tiendra le mardi 12 novembre à 18h30 au réfectoire de l’école fondamentale communale André Bensberg (rue Saint-Gilles 572 à Liège). J’y serai présent, afin de manifester mon hostilité à ce projet inadéquat.

François Pottié

Conseiller communal de la Ville de Liège et habitant de Cointe

2 réponses sur “Préservons le Bois d’Avroy !”

  1. Je croise les doigts pour que l’on préserve ce site. Bientôt, nous n’aurons plus d’oxygène, à force de tout raser et bétonner. Il est là, l’effet de serre 😤
    Je vais essayer d’être présente pour marquer mon mécontentement. Merci à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code