Quelles limites à l’urbanisation de Cointe ?

Interpellation au Collège – Conseil communal du 25.11.2019

Madame l’échevine,

Comme élu cointois, j’ai à cœur de contribuer à la préservation de l’aspect verdoyant de la colline de Cointe.

« Quelles limites à l’urbanisation de Cointe ? ». Cette question est plus que jamais d’actualité, notamment avec le projet de General Construction qui prévoit de raser ce que le prometteur appelle improprement une « friche boisée » (en réalité un joli bois de 3 ha avec pas mal d’arbres remarquables) pour y construire une centaine de logements.

A l’heure actuelle, près de 6000 personnes ont signé la pétition lancée par le « Carré Cointois » s’opposant au projet sur le Bois d’Avroy. 400 personnes avaient également fait le déplacement à la réunion préalable à l’étude d’incidence (dans des conditions lamentables : local trop petit, mauvaise organisation).

Depuis quelques mois, les projets immobiliers ont tendance à se multiplier à Cointe. Ils ont en commun de progressivement défricher et densifier un quartier dont la spécificité est justement l’aspect aéré et vert.

Cointe n’est pas le seul quartier concerné : aux 4 coins de la Ville, les mobilisations citoyennes pour sauvegarder des espaces verts menacés par des projets immobiliers se sont multipliés ces dernières années : Ry Ponet, Chartreuse, Molinvaux, etc.

Voici mes questions :

  • A l’heure où la Ville de Liège souhaite créer 15 000 nouveaux logements sur son territoire d’ici 2035, les Liégeois s’inquiètent : cette urbanisation va-t-elle se faire au détriment des espaces verts ? Le Collège peut-il s’engager sur la préservation des espaces verts des promoteurs immobiliers ?
  • Le manque de vision globale de la Ville de Liège au niveau urbanistique n’est pas nouveau. Où en est l’étude pour un schéma de développement territorial à Liège qui pourrait permettre de mettre certaines balises ?

François Pottié, conseiller communal de la Ville de Liège

Une réponse sur “Quelles limites à l’urbanisation de Cointe ?”

  1. Bonjour,
    J’approuve totalement les observations de monsieur Pottié, étant moi-même cointoise d’origine. Cointe a toujours été un des endroits remarquables de Liège, de par sa biodiversité, le calme qui y règne, par les nombreux espaces verts qui permettent à tous de flâner dans un coin de campagne au-dessus de la ville. A l’heure où l’on prend conscience qu’il est temps de sauver ce qu’il reste de richesses naturelles, commençons, dès maintenant, à faire en sorte que les beautés naturelles de notre ville, puissent subsister.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code