Qui suis-je ?

François Pottié

Conseiller communal de la Ville de Liège

 

  • Né à Liège le 16 janvier 1991
  • Diplômé en Sciences politiques (Administration publique) à l’Université de Liège
  • Conseiller communal de la Ville de Liège depuis décembre 2018
  • Ancien administrateur du Centre d’études Jacques Georgin (2016-2019)
  • Membre du Comité de quartier de Cointe
  • Membre de l’ASBL “Le Vieux Liège” & de “SOS Patrimoine de Liège”
  • Membre de la Plateforme Ry-Ponet
  • Membre de RAPPEL (Réseau d’Action Pour la Promotion d’un Etat Laïque)

Passion pour la politique

Né à Liège il y a plus de 28 ans,  j’ai vécu toute mon enfance et mon adolescence à Boncelles, village sur les hauteurs de la Cité Ardente.

Après des études secondaires à l’Athénée “Air Pur” de Seraing, je me suis dirigé vers des études de Sciences politiques à l’Université de Liège. Ce choix était pour moi une évidence. Je me suis en effet intéressé très tôt à l’actualité politique : lecture du Vif/l’Express chaque semaine, suivi quotidien du JT de la RTBF, des émissions de débats politiques chaque dimanche matin ou encore du magazine “Questions à la Une”, présenté à l’époque par l’excellent Jean-Claude Defossé. Durant cette période, deux événements politiques m’ont particulièrement marqué : le duel entre Didier Reynders et Willy Demeyer pour le poste de Bourgmestre en 2006 et la crise politique de l’été 2007 à Val-Duchesse pour la formation d’une coalition “Orange bleue”, qui ne verra finalement jamais le jour.

Amoureux de la Principauté de Liège

Depuis toujours, cette ville millénaire a suscité chez moi beaucoup d’admiration. Enfant, mes parents n’emmenaient voir des pièces de marionnettes à tringle (Au théâtre à Denis, au musée Tchantchès ou encore au théâtre de Mabotte, sur les hauteurs de Jemeppe), une véritable tradition liégeoise.  Adolescent, je choisi tout naturellement Liège lorsque le prof de Français de 4ème nous avait demandé de choisir une Ville d’art pour un exposé.  

Engagement au sein de DéFI

Séduit par le discours cohérent, constant et de convictions de DéFI, j’ai adhéré pour la première fois au parti à l’âge de 20 ans. Il correspondait le mieux à mes convictions. Politiquement, je me défini comme :

  • Principautaire par mon amour pour Liège 
  • Libéral social car il est important de concilier progrès économique et progrès social ;
  • Francophile par ma passion pour la langue française ;
  • Militant en faveur de la laïcité de l’Etat car la laïcité la meilleur solution pour un véritable « vivre ensemble » ;
  • Fédéraliste européen car l’Europe est la seule réponse aux crises d’ampleur,  économique, mi

Pendant mes études universitaires à la Faculté de Droit (ULg), j’ai fondé le cercle des JFDF de l’ULg. L’occasion d’inviter certains ténors du parti à venir s’exprimer auprès des étudiants liégeois sur des sujets variés (l’inscription de la laïcité de l’Etat dans la constitution, le défi social en Fédération Wallonie-Bruxelles, etc.)

Après un stage au Parlement auprès de l’excellente députée Caroline Persoons qui m’a beaucoup appris et un mémoire sur la laïcité avec le spécialiste de l’extrème droite, Jérome Jamin, j’ai commencé à travailler au centre d’études puis au Parlement de la FWB.

Tête de liste pour les élections communales à Liège (2018)

En 2018, j’ai eu le plaisir et l’honneur de mener la toute première liste DéFI à un scrutin communal à Liège.  Malgré les faibles moyens, une notoriété et une structure locale à construire, le parti amarante a obtenu son tout premier élu. J’ai l’immense fierté de siéger au conseil communal de Liège pour les six prochaines années. Elle est le résultat d’un travail de longue haleine que j’ai eu le plaisir de mener pendant deux ans.

Face à la nouvelle majorité PS-MR, je compte mener au conseil communal une opposition constructive, vigilante et prospective.
  • Une opposition constructive en soumettant des propositions pour améliorer la Ville de Liège et en soutenant les propositions de la majorité qui vont dans le bon sens ;
  • Une opposition vigilante par rapport à la politique future de la majorité PS-MR et à la bonne gouvernance.
  • Une opposition prospective et innovante sur les enjeux de demain auxquels sera confrontée la ville de Liège.

 

Au conseil communal, je serai notamment attentifs par rapport aux matières suivantes :

  • La gestion de la ville avec une haute exigence de l’éthique et de la bonne gouvernance ; 
  • Les mécanismes de démocratie participative pour prendre davantage en compte l’avis des Liégeois ; 
  • La problématique de la mobilité (tram, bus, REL, vélos, piétons, etc.) et de l’aménagement du territoire ;
  • La préservation et l’amélioration du cadre de vie des Liégeois
  • Le questions liées à la sécurité et à la zone de police de Liège :
  • La Culture et les questions liées à l’interculturalité ;
  • Le soutien aux quartiers commerçants historiques (Centre-ville, Guillemins, Outremeuse, etc.)
  • La protection et la valorisation du patrimoine architectural et naturel liégeois.

Mes passions

  • La politique liégeois, belge, française et européenne
  • L’architecture (particulièrement l’Art Nouveau et l’architecture contemporaine), la culture (Théâtre, Expos, etc.) et le patrimoine ;
  • Le cinéma : j’apprécie particulièrement les films avec Pierre Niney (Frantz, La promesse de l’Aube, Sauver ou périr) et Christian Clavier (“L’Antidote”, “Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu”) ou les classiques avec De Funès.
  • Les séries : coup de cœur pour “House of Cards” et “Borgen”.
  • La lecture : essais politiques, biographies, livres historiques, romans (Joël Dicker est l’un des auteurs contemporains que j’apprécie particulièrement)
  • Les bons restaurants : brasseries où l’on mange des bons boulets-frites (“Les Terrasses”, “Qu’on se le dise”, “Le dernier ragot” pour n’en citer que quelques uns) ou restaurants (le gastronomique “Les Folies Gourmandes”, l’incontournable “Le Shanghai” ou encore le “Pasta Gusto Bar”)
  • Jogging sur le piste d’athlétisme de Cointe

Lili, ma directrice de campagne -août 2018-