Silence, on lit !

Interpellation au Collège – Conseil communal du 28.09.2020

Monsieur l’échevin,

Les constats relatifs au niveau de lecture des enfants scolarisés en FWB sont alarmants. Une étude de l’ULg de 2017 met en exergue des résultats consternants : les élèves belges francophones y sont classés en dernière position des pays et régions de l’UE. Les études PISA, réalisées sous la direction de l’OCDE vont dans le même sens.

Les écarts entre élèves sont significatifs notamment selon leur origine sociale. Les enfants issus des familles les plus pauvres lisent nettement moins bien au regard de ceux provenant de milieux plus aisés. Les bons lecteurs ont des environnements familiaux qui soutiennent l’apprentissage de la lecture. Ainsi, le simple fait que les parents lisent des histoires à la maison est bénéfique pour l’enfant, car cela lui montre qu’ils valorisent la lecture. Ces enfants-là sont mieux outillés lorsqu’ils entrent à l’école primaire.

Nous savons combien la maîtrise approfondie de la langue française est la clé de la réussite de nos élèves.

En France, l’ASBL « Silence, on lit », soutenue par l’Education nationale, sensibilise de nombreuses écoles à instaurer 15 minutes de lecture en classe, non comme une contrainte mais plutôt comme un instant de liberté. Il s’agit de développer une pratique quotidienne de lecture.

Dans les écoles qui y ont adhéré, l’on propose un 1/4h de lecture non évaluée et quotidienne. Tous les jours à la même heure, la communauté éducative prend un livre et fait silence. Les bénéfices de cette démarche originale sont immenses et incontestables.

Des expériences similaires ont progressivement fait leur apparition dans quelques écoles belges.

Voici mes questions :

– Que pensez-vous de cette opération ?

– Envisageriez-vous d’en faire bénéficier les élèves des écoles fondamentales relevant de notre Pouvoir organisateur ?

François Pottié, conseiller communal de la Ville de Liège

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code