Télétravail au sein du personnel de la Ville de Liège

Interpellation au Collège communal – Conseil communal du 25/26 mars 2019

Madame l’échevine,

De plus en plus d’administrations publiques et d’entreprises privées se lancent dans le télé travail, soit l’exercice d’une partie de l’activité professionnelle de l’employé à son domicile, généralement un jour par semaine. En Belgique, il ne concerne encore qu’un travailleur sur 6  aujourd’hui. Potentiellement, il pourrait concerner 42 % des travailleurs.

Les avantages du télé travail ne sont plus à démontrer : il favorise l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, il permet une plus grande autonomie et responsabilisation du personnel, il offre une flexibilité au niveau des horaires, il permet d’éviter des trajets domicile-travail et ainsi réduire la congestion automobile et la pollution. Enfin, une étude récente de l’Université de Gand identifie une forte corrélation entre télé travail et esprit d’initiative et d’innovation chez les employés.

Bref les avantages sont nombreux ! Pourtant à l’heure actuelle, le télétravail séduit peu les exécutifs communaux. Il reste embryonnaire dans la plupart des communes…

Tout récemment, la majorité de la Ville de Bruxelles a décidé de se lancer dans l’aventure du télétravail, après une phase de test qui s’est avérée concluante. Elle se fixe un objectif de 30% du personnel qui pourra faire du télétravail 1 fois par semaine.

Mes questions sont les suivantes :

– Qu’en est-il à Liège ? Le télétravail est-il déjà en application dans certain services communaux de la Ville de Liège ?

– Le Collège est-il favorable à la généralisation du télétravail pour le personnel communal, moyennant des exceptions liées à la fonction ?

– Un règlement télétravail est-il prochainement envisagé, en s’inspirant de ce qui a été voté récemment à la Ville de Bruxelles?

Merci pour vos réponses                                              

François Pottié, conseiller communal de la Ville de Liège

Une réponse sur “Télétravail au sein du personnel de la Ville de Liège”

  1. Diminution des déplacements et des bouchons ? Une vision décalée par rapport à des constats’objectifs. Des travailleurs se hàtent de boucler leur travail à domicile pour effectuer d’autres déplacemts, amis, courses, loisirs qu’ils n’auraient pu accomplir à l’entreprise. Problème, aux déplacements travail-domicile bien maîtrisés, on va substituer une multitude de trajets impossibles à canaliser car effectués à tout moments, vers n’importe quelle direction par des trajets imprévus et pour n’importe quel motif. Tout le contraire de ce que les transports collectifs peuvent prendre en charge. Le développement du télétravail risque d’entraîner davantage de congestion. Un regard sur les pratiques de proches déjà engagés dans cette formule confirme le bien-fondé des critiques théoriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code