Vers une “révolution des horaires” à Liège ?

Interpellation au Collège communal – Conseil communal du 12.03.2020

Madame, Monsieur,

Ces dernières décennies, le rythme de vie des Liégeoises et des Liégeois a été bouleversé. La structuration temporelle des activités, autrefois régulée par les horaires de travail fixes pour les hommes et les tâches domestiques & l’éducation des enfants pour les femmes, a été chamboulée par l’arrivée (positive) des femmes sur le marché du travail et la mondialisation de notre économie.

 Aujourd’hui, les Liégeoises et les Liégeois qui travaillent se retrouvent pour beaucoup dans une course effrénée contre la montre. Pas toujours facile de jongler entre les horaires professionnels et ceux de l’école, des services publics, des commerces et des loisirs.

Face à ces constats, certaines villes mettent en place des politiques du temps.  A Paris par exemple, où B. Delanoë avait lancé en 2001 le Bureau des temps, pour tenter de corriger ces décalages entre les services municipaux et les besoins des habitants. Un état des lieux, des consultations et une réflexion sur l’amplification des horaires des services au public a eu lieu. Des horaires ont été élargis (piscines, stades, permanences de mairies, bibliothèques, etc.)

En Wallonie, la réflexion est lancée à Namur. Pourquoi pas à Liège ? Une réflexion large sur l’adaptation des horaires des SP de la Ville par rapport au rythme de vie des habitants devrait être menée. Une sorte de « Révolution des horaires » des services publics : crèches, lieux culturels et sportifs, mairies de quartier, bibliothèques, transports en commun nocturnes le WE, etc.

Mes questions sont les suivantes :

  • La Ville compte-t-elle également avoir une réflexion de ce type, afin de sonder les besoins, de réfléchir aux possibilités d’élargissement des horaires et d’évaluer les coûts ? Un bureau des temps pour mener cette réflexion est-il envisagé ?

Merci pour vos réponses

François Pottié, conseiller communal de la Ville de Liège

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code